FPV, un peu d’histoire

Le FPV pour « First Person View » ou en français « Pilotage en immersion » consiste à diriger un aéro-modèle (drone, avion, multirotor, aile volante, hélicoptère, etc…) par l’intermédiaire d’une caméra installée dans l’appareil, d’un système émetteur/récepteur et d’une paire de lunettes vidéo.

La discipline du FPV se démocratise depuis 2006. Ce n’est seulement qu’en 2014 qu’apparaissent les premières courses de « Drone Racing » ou également appelées « Quad Racing » ou « Low Riding ».

Et le FPV Racing, c’est quoi ?

C’est la conjugaison de la technologie, d’un sport mécanique et de la dextérité. Les pilotes volent en immersion : la caméra de leur machine retransmet en direct et sans latence les images du terrain défilant à plus de 100 km / h. Qu’il s’agisse de freestyle ou de course pure au ras du sol; les sensations sont réelles et nous sommes très loin de la simulation. Au contraire, les enjeux sont réels car les crashes sont violents !

Les drones, ou multirotors, sont de plus en plus répandus et les médias suivent la branche sportive avec assiduité. Ils savent que cette course d’engins High Tech est déjà au programme d’une des plus grandes chaînes sportives. Elle attire en effet autant les geeks que les amateurs de jeux vidéo. Les meilleurs pilotes mondiaux ont une visibilité internationale et les sponsors sont nombreux.